Acheter ce numéro








Inscription à la newsletter




Commander des numéros
Vous pouvez effectuer votre paiement directement sur le site internet via PAYPAL ou par virement au compte IBAN : BE98 1325 3865 5993/ BIC : BNAGBEBB.
1 2 3 4 5
9 produits sur 38 au total
N°59 - Pourquoi on meurt ?
« Pourquoi on meurt ? Où on va quand on est mort ? Et toi, tu vas mourir un jour ? Et moi ? » Les questions que les enfants posent sur la mort nous embarrassent. C’est que la mort nous fait peur, nous attriste mais, surtout, nous renvoie à l’inconnu. En effet, que sait-on de la mort ? Si les religions proposent parfois des réponses, tous les croyants n’y trouvent pas une consolation. Et que dire à un enfant si l’on n’est adepte d’aucune religion ? Peut-être pourrions-nous prendre simplement le risque d’expliquer ce que nous savons et, surtout, ce que nous ne savons pas ? La manière dont nous concevons la mort évolue avec nous. Prendre le temps d’y penser revient à réfléchir à notre vie et au sens que nous voulons lui donner. La mort est un sujet comme un autre, à aborder naturellement avec les enfants qui se posent des questions auxquelles, comme à toutes les questions philosophiques, il y a de multiples réponses.
Tags : Mort
4,00 €
N°58 - Comment sais-tu si c'est vrai ?
Dans nos sociétés démocratiques, la liberté d’expression est essentielle. Mais que faire quand ce qui est vrai pour l’un est faux pour l’autre ? Faut-il se résoudre à dire que chacun a un peu raison ? Que tout est relatif ? Si l’on échoue à départager les opinions sur base de la vérité, les faits, eux, au moins semblent le permettre. Si quelqu’un affirme à tort : « Aujourd’hui, il pleut » ou encore : « il y a trente personnes dans la salle », il sera facile d’en apporter la preuve et de le contredire. Mais, dans notre vie quotidienne, la manière dont nous appréhendons les faits et les informations est bien plus complexe… Quels sont les critères qui permettent de distinguer le vrai du faux parmi toutes les informations qui nous parviennent ? Philéas et Autobule veulent se donner la peine d’y réfléchir.
Tags : Vérité
4,00 €
N°57 - Une famille, pour quoi faire ?
Il y a des familles où presque tout est permis, des familles sévères, des familles drôles, des familles ouvertes ou fermées, des familles très unies ou recomposées de toutes les manières. Chacune est particulière et, quelle que soit la manière dont nous la voyons, nous grandissons avec elle sans l’avoir choisie. Il y a la famille dans laquelle on naît et celle que l’on décide de créer plus tard. La famille forge une part de nous-mêmes, elle est le premier espace où nous prenons position, le premier groupe dont nous sommes devenus membres… Un enfant est-il le pur produit de sa famille ? Peut-il modifier son fonctionnement ? Comment ? Où peut-il trouver un point d’appui pour le faire ? Agir sur son modèle familial revient finalement à choisir le monde dans lequel on veut vivre.
Tags : Famille
4,00 €
N°56 - Faut-il être normal ? ?
« Est-ce que je suis normal ? Mon corps est-il normal ? Les pensées qui me passent par la tête aussi ? » Beaucoup d’enfants se posent ces questions. Mais c’est quoi, « être normal » ? Le mot « normal » est notamment utilisé dans le domaine médical : il sert alors à nommer ce qui n’est pas dangereux, ce qui ne relève pas d’une anomalie qui pourrait mettre en péril le précieux équilibre de notre organisme. Dans ce cas, l’état normal serait rassurant, voire enviable. Pourtant, quand on dit d’une personne qu’elle est « normale », ça veut également dire qu’elle est dans la norme, comme tout le monde, ordinaire... et donc peut-être aussi ennuyeuse. Mais est-ce que ça existe vraiment des gens « normaux » ? Peut-on être normal et unique à la fois ? Qui décide que quelqu’un n’est pas normal ? Par rapport à quoi ? Et si on n’a pas envie d’être normal ? Ou si on n’y arrive pas ? Comme toujours, Philéas et Autobule se posent beaucoup de questions... Normal !
Tags : Normalité
4,00 €
N°55 - C'est quand qu'on est grand ?
« Quand je serai grand, je ferai ce que je veux, quand je veux ! » « Je suis trop grand pour jouer à ça. » « Je ne veux pas grandir... » Grandir : quel sujet ! Il occupe autant le corps que les pensées des enfants. Qu’est-ce qui fait qu’on est grand (ou petit) ? De quoi et de qui a-t-on besoin pour grandir ? Peut-on arrêter de grandir ? Peut-on être à la fois grand et petit ? Tous plongés dans cette aventure, les enfants la vivent chacun à leur manière, avec plus ou moins d’excitation, de joie et de peur. Quand est-ce difficile de grandir ? Quand est-ce facile ? Qu’est-ce qui change quand on grandit ? Peut-on tout faire quand on est grand ? Qu’est-ce qu’on comprend mieux ? Qu’est-ce qu’on comprend moins bien ? Grandir dans son corps, grandir dans sa tête : ces processus génèrent bien des interrogations ! Laissez grandir les questions de vos enfants en compagnie de Philéas et Autobule.
Tags : Grandir
4,00 €
N°54 - Qui est méchant ?
« Madame, il est méchant avec moi ! » « Arrête de frapper ton frère, méchant garçon ! » « Sa maman est très méchante, elle l’a puni. » Méchant, ce mot fait partie du quotidien des enfants. Mais que désigne-t-il ? Quelle différence fait-on lorsqu’on dit « il a mal agi » ou bien « il est méchant » ? Si on fait quelque chose de méchant, est-on pour autant méchant ? Faut-il juger l’acte ou l’intention qui se cache derrière ? Lorsque l’enfant s’exclame « je ne savais pas », ou « je n’ai pas fait exprès », faut-il en tenir compte ? Maladresse ou ignorance, la méchanceté peut-elle s’excuser ? Les méchants des contes de fées, eux, n’ont pas d’excuse : cruels par nature, ça leur plait d’être méchants. Mais l’ont-ils toujours été ou le sont-ils devenus ? Ont-ils le choix d’être méchants ou pas ? Peut-on leur apprendre à être gentils ? Explorez votre côté obscur avec Philéas et Autobule.
4,00 €
N°53 - Comment tu parles ?
« Mais comment tu parles ! » « Qu’est-ce que c’est que ce langage ? » « Ne réponds pas comme ça à ton père ! » Attention, il ne s’agit pas de dire n’importe quoi, n’importe comment, n’importe quand et à n’importe qui ! Chaque génération a son propre langage, ses propres codes. La manière de parler de chacun dépend aussi du quartier dans lequel il grandit, des copains qu’il fréquente, de son histoire familiale ou de l’image qu’il cherche à donner. Alors, comment parle-t-on ? Que fait-on quand on parle ? Parle-t-on pour exister ? Pour dire quelque chose de soi-même ou pour ne pas être seul ? Et qu’est-ce qui fait qu’on parle ? Le langage est-il le serviteur de notre pensée ou pense-t-on mieux et différemment en le maîtrisant davantage ? Philéas et Autobule se proposent – en tout cas – d’en parler.
4,00 €
N°52 - Qu'est-ce que tu crois ?
Les enfants croient en saint Nicolas, en l’amitié pour la vie, en leur bonne étoile, en dieu... Ils commencent par croire ce qu’on leur dit et puis ils construisent leurs propres croyances. Leurs croyances, comme les nôtres, les guident, influencent leurs actions et déterminent leurs choix. Mais que croire ? Ce que dit l’instituteur, le parent, la télé ? Tout est très vite amené à être remis en question, en doute... Ce doute qui nous pousse à nous interroger avant de nous forger de nouvelles croyances. Mais comment choisir celles-ci ? Est-ce que toutes nos croyances se valent ? Les choisissons-nous parce qu’elles nous rassurent, parce qu’il est possible qu’elles soient vraies, parce que ce sont celles de nos parents ou pour d’autres raisons encore ? Dans quelle mesure peut-on imposer nos propres croyances aux autres ou exiger qu’elles soient respectées ? Comme toujours, Philéas et Autobule se posent un nombre incroyable de questions.
4,00 €
N°51 - Etre citoyen, c'est quoi ?
À l’origine, la citoyenneté désignait le fait d’être membre à part entière de la cité, d’y avoir des droits et des devoirs, de pouvoir y voter et d’en connaître les lois. Actuellement, cette notion est devenue bien plus complexe. Des cours de « citoyenneté » ont même été créés dans les écoles. Mais qu’est-ce que la citoyenneté veut dire pour les enfants ? Quels sont leurs droits et leurs devoirs en tant que citoyens ? Puisqu’ils n’ont pas encore le droit de vote, sont-ils vraiment des citoyens ? Et citoyens de quoi ? D’un quartier, d’une ville, d’un pays, du monde ? Pour se sentir citoyen, faut-il avoir le sentiment d’être lié à une communauté de personnes ? Si oui, sur quelle base ce lien se construit-il ? Et que veut dire agir comme un « bon » citoyen dans les situations de la vie quotidienne, à l’école, dans la rue, dans le bus ? Est-ce que cela s’apprend ? Dans ce numéro, Philéas et Autobule invitent les enfants à explorer leur citoyenneté.
4,00 €
1 2 3 4 5
9 produits sur 38 au total