Fermer

Vous pourriez être
intéressé par :

Peux-tu tout imaginer ?
C’est quand qu’on est grand ?

N°75 - juin 2021

Ordre et désordre ?

On peut mettre de l’ordre dans ses affaires, mais aussi dans ses idées. On peut vouloir maintenir l’ordre dans une société ou, au contraire, le troubler. L’ordre est régulièrement valorisé, tant qu’il n’est pas jugé excessif ou oppressant. Le désordre, lui, est perçu avec tendresse lorsqu’il reste « joyeux » ou « artistique ».

Il peut devenir indispensable quand il s’agit de défendre des droits fondamentaux, mais aussi être craint quand il menace l’ordre public. Pourquoi l’ordre est-il souvent jugé nécessaire ? Est-il beau ? Sacré ? Dangereux ? Et le désordre ? Peut-il servir à quelque chose ? Y a-t-il des points communs entre l’ordre alphabétique, les forces de l’ordre, l’ordre des choses ou la mise en ordre d’une pièce ? Lesquels ? Dans ce numéro, Philéas et Autobule vous proposent de mettre un peu d’ordre – et de désordre ! – dans vos idées.

Numéro à paraître