Acheter ce numéro








Inscription à la newsletter






Partager

N°56 : "Faut-il être normal ?"



« Est-ce que je suis normal ? Mon corps est-il normal ? Les pensées qui me passent par la tête aussi ? » Beaucoup d’enfants se posent ces questions. Mais c’est quoi, « être normal » ? Le mot « normal » est notamment utilisé dans le domaine médical : il sert alors à nommer ce qui n’est pas dangereux, ce qui ne relève pas d’une anomalie qui pourrait mettre en péril le précieux équilibre de notre organisme. Dans ce cas, l’état normal serait rassurant, voire enviable. Pourtant, quand on dit d’une personne qu’elle est « normale », ça veut également dire qu’elle est dans la norme, comme tout le monde, ordinaire... et donc peut-être aussi ennuyeuse. Mais est-ce que ça existe vraiment des gens « normaux » ? Peut-on être normal et unique à la fois ? Qui décide que quelqu’un n’est pas normal ? Par rapport à quoi ? Et si on n’a pas envie d’être normal ? Ou si on n’y arrive pas ? Comme toujours, Philéas et Autobule se posent beaucoup de questions... Normal !

Dans ce numéro

- La BD « Philéas & Autobule » (p. 2) joue sur la confrontation entre le fait d’avoir une santé normale et le sentiment d’être unique.

- Le jeu philo « Normal ou pas normal ? » (pp. 4-5) invite le lecteur distinguer ce qu’il considère comme normal de ce qui ne l’est pas et lui propose de justifier cette distinction à l’aide de critères.

- L’atelier « Lunettes en folie ! » (pp. 6-7) propose de créer des lunettes pour avoir l’air extraordinaire.

- Le récit « Icognito » (pp. 8-10) s’interroge sur les limites de la normalité.

- L’atelier philo « Etre normal, c’est quoi ? » (pp. 10-11) permet de se questionner sur la définition de la normalité.

- Le jeu de logique « Palace pour tous » (pp. 12-13) invite à organiser le placement de touristes dans un hôtel en fonction des coutumes et habitudes de chacun.

- La BD « Normal, vous avez dit normal ! » (pp.14-15) évoque la pression que les adultes exercent sur les enfants pour qu’ils se conforment aux normes dès leur plus jeune âge.

- Le mythe « Achille, héros n°1 » (pp. 16-17) questionne la différence entre une vie normale et une vie héroïque.

- Les pages sur les animaux (pp. 18-19) présentent des exemples d’animaux « anormaux » et nous questionnent sur ce qu’est la normalité dans le règne animal.

- Les pages « art », consacrées à l’œuvre « Supermarket lady » de Duane Hanson (pp. 20-21) analysent cette sculpture étonnante.

- Les pages « médias » (pp. 22-23) se penchent sur le phénomène du withewashing au cinéma.

- La BD « Exceptionnel ! » (pp. 24-25) et le jeu qui l’accompagne questionnent le lien entre la règle et l’exception.

- Le récit « Besoin de lunettes » (pp. 26-27) évoque la manière dont nous réagissons face à la différence d’autrui.

- Les pages « sciences » (pp. 28-29) proposent une expérience de physique aux résultats imprévisibles… voire anormaux !

- La BD historique « Hypatie, mathématicienne et martyre » (pp. 30-33) raconte la mort d’Hypatie, victime de la violence et de l’intolérance religieuse.

- La BD « L’Atelier philo » (p. 34) questionne la décision de considérer quelque chose comme normal ou non.

- La BD « Paf le piaf »
(p. 35) parle de l’influence de la mode et de la recherche de l’originalité.

Dans le dossier pédagogique

Dans le dossier pédagogique (en ligne dès le 1er octobre) "La roue de la normalité", un jeu de plateau à télécharge et une séquence sur le handicap et la différence.


Feuilletez ce numéro