Acheter ce numéro








Inscription à la newsletter






Partager

Les prochains thèmes

Le monde est plein de surprises et d’énigmes ! Tous les deux mois, la revue Philéas & Autobule aborde un nouveau sujet et soulève plusieurs questions philosophiques.


N°54 - Qui est méchant ?
Parution avril 2017

N°55 - C'est quand qu'on est grand ?
Parution juin 2017

N°53 : Comment tu parles ?

« Mais comment tu parles ! » « Qu’est-ce que c’est que ce langage ? » « Ne réponds pas comme ça à ton père ! » Attention, il ne s’agit pas de dire n’importe quoi, n’importe comment, n’importe quand et à n’importe qui ! Chaque génération a son propre langage, ses propres codes. La manière de parler de chacun dépend aussi du quartier dans lequel il grandit, des copains qu’il fréquente, de son histoire familiale ou de l’image qu’il cherche à donner. Alors, comment parle-t-on ? Que fait-on quand on parle ? Parle-t-on pour exister ? Pour dire quelque chose de soi-même ou pour ne pas être seul ? Et qu’est-ce qui fait qu’on parle ? Le langage est-il le serviteur de notre pensée ou pense-t-on mieux et différemment en le maîtrisant davantage ? Philéas et Autobule se proposent – en tout cas – d’en parler.

N°54 : Qui est méchant ?

« Madame, il est méchant avec moi ! » « Arrête de frapper ton frère, méchant garçon ! » « Sa maman est très méchante, elle l’a puni. » Méchant, ce mot fait partie du quotidien des enfants. Mais que désigne-t-il ? Quelle différence fait-on lorsqu’on dit « il a mal agi » ou bien « il est méchant » ? Si on fait quelque chose de méchant, est-on pour autant méchant ? Faut-il juger l’acte ou l’intention qui se cache derrière ? Lorsque l’enfant s’exclame « je ne savais pas », ou « je n’ai pas fait exprès », faut-il en tenir compte ? Maladresse ou ignorance, la méchanceté peut-elle s’excuser ? Les méchants des contes de fées, eux, n’ont pas d’excuse : cruels par nature, ça leur plait d’être méchants. Mais l’ont-ils toujours été ou le sont-ils devenus ? Ont-ils le choix d’être méchants ou pas ? Peut-on leur apprendre à être gentils ? Explorez votre côté obscur avec Philéas et Autobule.

N°55 : C’est quand qu’on est grand ?

« Quand je serai grand, je ferai ce que je veux, quand je veux ! » « Je suis trop grand pour jouer à ça. » « Je ne veux pas grandir... » Grandir : quel sujet ! Il occupe autant le corps que les pensées des enfants. Qu’est-ce qui fait qu’on est grand (ou petit) ? De quoi et de qui a-t-on besoin pour grandir ? Peut-on arrêter de grandir ? Peut-on être à la fois grand et petit ? Tous plongés dans cette aventure, les enfants la vivent chacun à leur manière, avec plus ou moins d’excitation, de joie et de peur. Quand est-ce difficile de grandir ? Quand est-ce facile ? Qu’est-ce qui change quand on grandit ? Peut-on tout faire quand on est grand ? Qu’est-ce qu’on comprend mieux ? Qu’est-ce qu’on comprend moins bien ? Grandir dans son corps, grandir dans sa tête : ces processus génèrent bien des interrogations ! Laissez grandir les questions de vos enfants en compagnie de Philéas et Autobule.